Lydia Fortin Sharlotte N-Guandique

Céramique - Technique mixte Saint-Étienne-De-Bolton, Québec, Canada

Tout a commencé à l’école de céramique Bonsecours quand Lydia et Sharlotte, n’arrivaient pas à concevoir la céramique comme on nous la présentait : une simple série de pièces identiques qui soit le plus rentable possible. Ce qui nous coupait l’inspiration dès le début. Nous le voyons plutôt comme une série d’œuvres d’art dont chaque pièce mérite la même attention et la même passion. Ce qui nous permet de garder notre inspiration en éveil. Ayant la même façon de penser et le même amour pour l’art, nous devenions des complices dans notre création. Un jour, nous découvrions une pensée de Walter Benjamin, dans son livre, L'œuvre d’art à l’époque de sa reproduction mécanisée: « À la reproduction même la plus perfectionnée d’une œuvre d’art, un facteur fait toujours défaut : son “hic et nunc” *, son existence unique au lieu où elle se trouve. Sur cette existence unique, exclusivement, s’exerce son histoire ». Cette pensée reflétait exactement ce que nous ressentions et pensions par rapport à notre art, d’où est né, Art Hic et Nunc, notre raison social. * hic et nunc : terme latin signifiant “ici et maintenant”